L’Aromathérapie

L’Aromathérapie

L’Aromathérapie c’est quoi ?

L’aromathérapie consiste en une approche globale du corps humain (dite holiste) traité de manière naturelle grâce aux vertus bénéfiques des arômes sur l’organisme.

Il s’agit d’aider le corps à retrouver sa capacité naturelle à se réguler, se guérir par les principes actifs des huiles essentielles. Ces dernières agissent sur le système nerveux (en cas de douleur, de troubles de l’humeur, du sommeil), modifient la structure chimique de la salive, du sang et de la lymphe, et influent sur les productions hormonales, le système neuro-végétatif (sympathique, parasympathique).

L’huile essentielle est constituée par la sécrétion naturelle d’une espèce végétale :

  • bois et écorces : cannelle, santal
  • résine : encens
  • racines : vétivert
  • feuilles : eucalyptus, laurier, menthe, thym, sauge, basilic, romarin
  • graines : muscade
  • fruits : les agrumes, anis, fenouil
  • les fleurs : rose, lavande, fleur d’oranger, le girofle, le géranium, etc.

Sur les 800 000 espèces connues, seules 10% sont utilisables en huiles essentielles. Les plantes ont une faible concentration d’essence (2% à 5%, voire 15% pour la noix de muscade et le clou de girofle).

L’huile essentielle est obtenue selon deux méthodes :

  • la distillation : eau portée à ébullition dans laquelle on mélange les plantes. L’huile étant insoluble dans l’eau, elle se sépare de celle-ci par l’action de la vapeur d’eau, et remonte à la surface ou bien reste au fond du récipient.
  • le pressage : extraction mécanique celle-là utilisée pour les agrumes (citrons, pamplemousses, mandarines, oranges)

Souvent les huiles essentielles sont mélangées dans des « complexes », qui permettent d’associer différents bienfaits pour agir plus efficacement.
Ces utilisations sont multiples : lors des inhalations, dans l’eau du bain, dans des diffuseurs, lors des huiles végétales pour les massages, dans l‘alimentation.

Cette essence parfumée concentre les principes actifs de la plante, son énergie vitale et ne contient aucun corps gras. Ses effets peuvent être très puissants. Elle pénètre très rapidement dans la peau et les tissus et de fait elle est à manier avec précaution.

L’aromathérapie n’est pas toujours considérée comme une médecine douce. Elle fait l’objet de nombreuses études et publications, notamment dans les pays asiatiques. La médecine européenne reconnaît aujourd’hui les bienfaits de l’aromathérapie, notamment sur le système immunitaire.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Histoire de l’aromathérapie

L’histoire de l’aromathérapie se transmet à travers les siècles: des offrandes religieuses, aux soins thérapeutiques, en passant par l’usage des poisons, les huiles essentielles parcourent la vie des hommes, à chaque étape, dans de nombreux domaines : de la naissance, marquée par l’encens, à la mort, pour les embaumements, mais aussi pour la séduction, la cuisine, ou encore les produits cosmétiques.

Des origines de l’humanité

La médecine par les plantes remonte à la Préhistoire, il y a environ 6000 ans. Elle se confond pendant longtemps avec celle de la phytothérapie.

Les premiers documents attestant l’utilisation de soins curatifs par les plantes nous viennent des civilisations mésopotamienne et égyptienne, vers -3000 ans.

Les chinois ont été sans doute les premiers à découvrir le principe de la distillation, mais ce sont les Egyptiens qui ont le mieux exploité les bienfaits de l’aromathérapie. Les huiles essentielles servaient pour les embaumements (la myrrhe), la purification des habitats lors d’épidémies, la fabrication d’onguents, les rituels sacrés (l’encens). Des fouilles archéologiques attestent l’existence d’alambics, en terre cuite, permettant l’extraction de l’huile essentielle de la plante. Mais les deux techniques rudimentaires utilisées retent la macération et les fumigations.

L’importance des parfums dans la civilisation égyptienne est accréditée par les importations de Cèdres du Liban et des arbres à encens, nécessaires à la fabrication des huiles essentielles. Des documents d’environ 1250 ans avant JC prouvent la parfaite connaissance des médecins égyptiens en matière de traitements curatifs par les plantes.

Dans la civilisation judéo-chrétienne, il est à noter que les Mages apportent à l’enfant Jésus trois présents de nature précieuse : l’or, l’encens et la myrrhe. Certaines interprétations accordent une valeur symbolique à ces offrandes : l’or évoque la puissance de la mission de l’enfant; l’encens, de par sa couleur blanche, représente la vie, et la myrrhe, de couleur sombre, le sang à verser pour l’humanité.

Dans quelle situation utiliser l’aromathérapie ?

Les huiles essentielles appartiennent à ce qu’on qualifie d’ordinaire les médecines naturelles.

Nous mettons en garde les utilisateurs : ce site n’est pas un site professionnel, il ne remplace en aucun cas l’avis d’un thérapeute, médecin, pharmacien. Il se nourrit de connaissances encyclopédiques destinées à un large public mais ne se substitue pas au savoir de tout praticien, préparateur et autre formateur. 

Recommandations sur les usages et les dosages:

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes, mêlées dans du sucre, du miel, une huile végétale (huile d’olive).
  • En massage : peut-être utilisée pure, 1 à 2 gouttes sur des zones de très faible étendue (les plexus nerveux, la plante des pieds, les avant-bras, sur un bouton, la nuque, la naissance du nez, etc),  ou diluée dans 2% d’une huile végétale. Pour faire une huile de massage sur des zones plus étendues (jambes, dos, thorax, bas-ventre, etc), il faut toujours diluer l’huile essentielle dans une huile végétale de 20% à 50% (parfois plus). Attention aux irritations cutanées.
  • Dans l’eau du bain, 10 à 20 gouttes mêlées dans du lait.
  • En inhalation, environ 5 gouttes.
  • Sur un mouchoir, en diffusion, environ 3 gouttes.
  • En compresse : quelques gouttes sur une compresse d’eau chaude.

Modes d’utilisation de l’aromathérapie

Les huiles essentielles appartiennent à ce qu’on qualifie d’ordinaire les médecines naturelles.

Nous mettons en garde les utilisateurs : ce site n’est pas un site professionnel, il ne remplace en aucun cas l’avis d’un thérapeute, médecin, pharmacien. Il se nourrit de connaissances encyclopédiques destinées à un large public mais ne se substitue pas au savoir de tout praticien, préparateur et autre formateur. 

Recommandations sur les usages et les dosages:

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes, mêlées dans du sucre, du miel, une huile végétale (huile d’olive).
  • En massage : peut-être utilisée pure, 1 à 2 gouttes sur des zones de très faible étendue (les plexus nerveux, la plante des pieds, les avant-bras, sur un bouton, la nuque, la naissance du nez, etc),  ou diluée dans 2% d’une huile végétale. Pour faire une huile de massage sur des zones plus étendues (jambes, dos, thorax, bas-ventre, etc), il faut toujours diluer l’huile essentielle dans une huile végétale de 20% à 50% (parfois plus). Attention aux irritations cutanées.
  • Dans l’eau du bain, 10 à 20 gouttes mêlées dans du lait.
  • En inhalation, environ 5 gouttes.
  • Sur un mouchoir, en diffusion, environ 3 gouttes.
  • En compresse : quelques gouttes sur une compresse d’eau chaude.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Sarah - Douceur d'équilbre

Sarah - Douceur d'équilbre

Coach et bloggeuse, j'adore me sentir bien dans ma peau et partager. N'hésitez pas à m'écrire et me suivre sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Approuvé et conseillé par nos soins.

150 recettes gourmandes simples et rapides au prix moyen de 2 € par personne.

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

Je reste informé

Inscris-toi à notre newsletter

… et découvre nos dernières recettes

Catégories

En un clic

Nos autres articles

photo d'une tarte aux noix et caramel

Tarte aux noix vegan

Préparation de la pâte sablée pour votre tarte aux noix Avec un robot batteur ou au fouet, mélangez le sucre, la farine et la poudre

Bol de yaourt avec kiwi, fraise et myrtille

Manger un yaourt le soir pour maigrir ?

Les probiotiques présents dans certains yaourts peuvent également faciliter la digestion et renforcer votre système immunitaire si nécessaire. Tant que vous restez dans votre limite