Une jeune femme couchée dans son lit ne peut pas dormir d'insomnie

Insomnie : si le CBD pouvait vous aider ?

Insomnie : si le CBD pouvait vous aider ?

Un tiers des Français déclare souffrir de troubles du sommeil, voire d’insomnies.

Les insomniaques souhaitent pouvoir sortir de ce cycle qui pèse quotidiennement sur leur humeur, sur le déroulement de leur journée, sur la santé globale. 

La vague des produits à base de cannabidiol déferle sur la France et promet d’améliorer la qualité de vie des consommateurs de CBD, en les libérant du stress, des douleurs, de ces maux du corps engendrant des insomnies et qui nuisent à la qualité des nuits, à la qualité de vie. En bref, la promesse d’un sommeil réparateur : qu’en est-il réellement ?

Le cannabidiol est une substance dérivée du cannabis

Cette molécule, le CBD, est à ne pas confondre avec le THC, un produit psychotrope issu de cette même plante, le chanvre, et dont les effets sont nocifs pour la santé. En effet, consommer du THC agit sur le cerveau, mais aussi les organes, engendrant des effets tels que la faim, l’euphorie, la fatigue, pour ne citer que les principaux. Le THC modifie l’état de conscience de celui qui en consomme.

Au contraire, le cannabidiol, ou CBD, serait une substance naturellement sédative, dans la mesure où elle agirait sur les récepteurs de l’anxiété et des douleurs, aidant à maîtriser le stress de celui qui en consomme. En les minorants naturellement, grâce au système endocannabinoïde présent dans l’organisme, le CBD aurait un rôle à jouer dans la qualité de nos nuits, comme le fait déjà la mélatonine, dans un autre registre. Ces effets sur le stress, l’anxiété et les insomnies seraient alors recommandés. En outre, aucun effet secondaire majeur ne serait à déplorer.

Ainsi, l’endormissement et la qualité du sommeil en découleraient, bien qu’à ce jour, aucune étude exhaustive ne permette d’asseoir des certitudes scientifiques. Alors quelle forme et quel dosage pour bénéficier des bienfaits du CBD sur le système nerveux ?

Formes et dosage des produits à base de CBD

Les présentations de ce produit sont nombreuses : huile, fleurs, gélules… Un élément de réponse pour guider le consommateur dans son choix nous est apporté par des médecins qui se sont penchés sur le sujet, et leur réponse est claire : une dose de 10 mg de CBD par jour serait nécessaire pour obtenir des effets modérés sur les troubles du sommeil.

Quant à la forme, il existe des différences notables entre les principales déclinaisons de produits vendus sur le marché français. Il est ainsi admis que l’huile de cannabidiol serait la forme à priori la plus efficace pour ressentir un effet sédatif, surtout si elle est absorbée en sublinguale : son effet serait ainsi quasi immédiat. Absorbée sur un morceau de sucre ou en gélule, et donc soumis à notre digestion, le délai d’action du cannabidiol serait plus long. Autre particularité : il existe différents dosages d’huiles de CBD. Il est alors important de se faire préciser par le vendeur les utilisations qui en découlent.

En ce qui concerne les fleurs que l’on fait traditionnellement infuser, l’effet est moins prégnant. En effet, la chaleur détruirait une partie du principe actif. Dans le même temps, au contraire des huiles différemment dosées, il serait moins évident d’être précis sur le dosage en cannabidiol de ces produits. Une certitude cependant, les e-liquides sont à éviter : aucune donnée probante validant l’innocuité du produit par voie inhalée (vapotage) n’est disponible. C’est donc bien une forme à proscrire !

Aussi, une fois ces quelques notions posées, on peut facilement adapter la forme à ses besoins. Un endormissement difficile ? Quelques gouttes en sublinguale devraient venir à bout des résistances au sommeil. Une plongée plus douce dans les bras de Morphée ? Privilégiez les gélules pour sentir progressivement le sommeil vous emporter, en tentant de laisser de côté les somnifères.

Attention aux interactions médicamenteuses

Si les promesses des produits à base de CBD sont alléchantes, quelques précautions sont néanmoins à respecter. Le cannabidiol pourrait interagir avec une soixantaine de médicaments, en perturbant leurs mécanismes d’action, provoquant des effets secondaires indésirables. On citera notamment les familles de médicaments suivantes dont les effets pourraient être altérés par une prise concomitante de CBD : antidépresseurs, contraceptifs oraux ou autres traitements des affections de la thyroïde.

Bien que le cannabidiol soit une substance en vente libre et qu’il soit considéré à ce jour comme un complément alimentaire, des précautions s’imposent donc. Dans ce contexte, et pour toute question ou en cas de doute sur d’éventuelles interactions, votre médecin reste l’interlocuteur privilégié à interpeller.

Notre selection

d’huile de CBD

et le petit plus pour se relaxer

Partagez cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Sarah - Douceur d'équilbre

Sarah - Douceur d'équilbre

Coach et bloggeuse, j'adore me sentir bien dans ma peau et partager. N'hésitez pas à m'écrire et me suivre sur les réseaux sociaux.

En un clic

Nos autres articles

Fondant au chocolat avec sauce aux canneberges.

Recette fondant au chocolat Vegan

Préchauffez le four à 180°C graissez quatre petits moules à pudding. Placer le lait de cajou, vinaigre de cidre de pomme, l’extrait de vanille la